kit graphique gratuit sur kit graphique gratuit

Améliorer les couleurs : La Courbe.



Le traitement de la luminosité est un passage obligé lorsqu’on met les pieds dans la retouche photo. Mais les outils de corrections de luminosité/contrastes sont souvent très limités. Pourtant, il en existe un très puissant qui est souvent ignoré: la courbe.

La courbe est un outil qui agit sur la luminosité donc que fait le contraste dans tout ça ? En rendant les tons sombres encore plus sombres et les tons clairs encore plus clairs, vous renforcez le contraste. Agir sur la luminosité a un impact direct sur la luminosité: contraste et luminosité sont liés.

Déformer la courbe permet de changer la luminosité selon ces deux principes:
Déplacer la courbe vers le haut ou le bas permet respectivement d’augmenter ou de réduire la luminosité.
Déplacer les points de la moitié gauche de la courbe ou de la moitié droite agit respectivement sur les tons sombres et les tons clairs.



Si vous avez bien compris, la courbe permet non seulement de changer la luminosité (plus clair ou plus sombre) mais aussi de choisir sur quels zone est appliquée la modification (tons clairs ou tons sombres). Vous pouvez alors avec un seul outil sélectionner les zones affectées par la retouche. C’est ce principe qui fait toute la puissance de la courbe. Vous pouvez alors choisir par exemple de rendre les tons sombres d’une photo encore plus sombre sans toucher aux tons clairs.



Une fois votre photo ouverte, accédez à la fenêtre "courbes" via le menu "couleurs"





Le principe n’est pas forcément simple à assimiler au début, voici quelques exemples qui vous aideront à mieux comprendre comment ça marche.



NEUTRE : État initial de la courbe, aucun pixel n’est modifié.




ECLAICIR : En remontant l’extrémité gauche de la courbe, on remonte tous les points de la courbe: la luminosité est augmentée. Les tons très sombres sont les plus affectés (gauche de la courbe) et les tons clairs beaucoup moins. Ainsi l’éclaircissement ne crame pas les zones déjà claires. Par contre, on remarque une importante perte de contraste.




ASSOMBRIR : Contraire du cas précédant: tous les points de la courbes sont décalé vers le bas: l’image s’assombrit.




CONTRASTES : Les tons sombres (moitié gauche de la courbe) sont décalés vers le bas et les tons clairs (moitié droite de la courbe) sont décalés vers le haut. Ainsi les tons sombres sont encore plus sombres et les tons clairs sont encore plus clairs: le contraste augmente. En contrepartie les blancs sont cramés et les noirs sont bouchés.




COURBE EN S : De la même façon que sur le cas précédent, on augmente le contraste. La courbe en S permet d’éviter de « couper » la courbe à ses extrémités. Il n’y a alors plus de zone cramées ou bouchées comme dans le cas précédant.




Une autre façon de raviver les couleurs et de jouer sur les outils "Teinte - Saturation" et "Contrastes".